DECEMO, UNE ALTERNATIVE A L'EMDR POUR LES CHOCS EMOTIONNELS, TRAUMATISMES, PHOBIES, ...

TELECHARGEZ

LA PLAQUETTE

La méthode DECEMO est une méthode multi-outils (protocole pour chocs isolés + protocole issu de l’EMDR + intégration sensorielle), qui permet d’accompagner de façon ciblée et rapide, par exemple :

  • expériences traumatiques (agression, viol, cambriolage, attentat, accident, …)
  • chocs émotionnels (deuil, divorce, licenciement, trahison, …)
  • blocages émotionnels (difficultés à parler en public, TOC, …)
  • phobies (surtout celles qui font suite à un choc)

L’efficacité de l’EMDR

Vous connaissez l’EMDR (« Eye Movement Desensitization and Reprocessing ») ? Comme l’EMDR, DECEMO s’appuie essentiellement sur les mouvements oculaires pour intégrer les émotions. Il faut souligner que l’EMDR est reconnue par l’INSERM depuis 2004, par la Haute Autorité de Santé depuis 2007 et par l’OMS depuis 2012. Par ailleurs, DECEMO est également proche d’une « cousine » de l’EMDR : l’IMO (« Intégration par les Mouvements Oculaires »).

Les apports complémentaires de DECEMO

De la même manière que les techniques EMDR et IMO, la méthode DECEMO permet au cerveau d’intégrer la charge émotionnelle d’une expérience difficile. De surcroît, cette intégration neurologique est doublée d’un travail sensoriel spécifique, et d’outils pour accompagner les systèmes protectifs. Tout ceci rend le travail en DECEMO plus riche et plus complet, même dans des situations émotionnelles complexes.
 
En particulier, le protocole oculaire DECEMO dédié aux traumatismes « isolés » est une prolongation de la méthode REINEIT, créée par l’hypno-analyste Jean-Charles Bettan. A partir de là, l’expérience nous a poussé à y insérer des techniques complémentaires, pour plus d’efficacité et d’adaptabilité à de nombreuses situations : travail avec les « parties de soi » (propre à l’Internal Family Systems), échelle émotionnelle, intégration sensorielle, travail sur les croyances Communication NonViolente, hypnose ericksonienne, ostéopathie fluidique, outils sophrologiques, etc.

LES ORIGINES DE LA METHODE

La caractéristique principale de la méthode DECEMO est qu’elle tire son efficacité de nombreuses sources, et ne cesse de se développer pour s’adapter au plus près de toutes les situations émotionnelles :
 

>>   EMDR ® – Eye Movement Desensitization and Reprocessing

Intégration émotionnelle, sensorielle et cognitive par les mouvements oculaires
 

>>   Méthode TiPi, Focusing & assimilés

Intégration sensorielle des émotions
 

>>   IFS ® (Internal Family Systems) et Intelligence Relationnelle ®

Travail avec les « parties intérieures » depuis le Soi ; travail de régulation du système nerveux autonome
 

>>   Programmation Neuro-Linguistique et Hypnose ericksonienne

Lien entre orientations oculaires et sensorialités, utilisation de la confusion
 

>>   CNV – Communication NonViolente

Intégration des ressources, avec les « besoins en plein »
 

LES 3 PILIERS DE LA METHODE

  • La posture d’accompagnant ou présence facilitatrice

En premier lieu, l’expérience nous montre que la posture d’accompagnant, ou « présence facilitatrice », est une clé essentielle à tout travail sur les émotions. Pour comprendre ceci, il s’agit pour l’accompagnant d’être conscient des éventuels miroirs émotionnels qui se jouent en lui : « Face à la détresse émotionnelle de la personne que j’accompagne, est-ce que je vis moi-même des émotions ? des attentes de résultat ? des envies que ça marche ? » Si c’est le cas, ces mouvements intérieurs peuvent interférer de façon cruciale dans la relation d’accompagnement. L’expérience montre est qu’ils sont perçus par l’inconscient de la personne accompagnée ; ce qui freine son processus de libération.

Or, il faut savoir que certaines personnes (surtout les plus protégées du fait d’expériences traumatiques ou d’un attachement insécure) sont très sensibles à cela. Pour ces personnes, une légère interférence de la part du thérapeute peut bloquer le travail. Pour illustrer cela, des exercices vous feront expérimenter ces enjeux inconscients d’une façon claire, pendant la formation. Vous serez étonné par l’impact, sur l’autre, de votre propre positionnement intérieur. Aussi, mon invitation est de vous interroger, en permanence, sur ce qui se passe en vous, dans la subtilité.

De toute évidence, le fait d’être conscient de son propre vécu permet d’accompagner l’autre avec une belle fluidité.

  • Les protocoles techniques

Alors que la posture agit sur la qualité de la relation, le corps technique de la méthode est façonné par les trois protocoles techniques enseignés : protocole oculaire pour chocs émotionnels considérés comme « isolés », protocole oculaire pour situations émotionnelles ramifiés, protocole d’intégration sensorielle.
Détaillés, précis, ils amènent une trame, une structure, à vos interventions. Bien utilisés, ils ont de très bons résultats sur les émotions intenses, traumatismes et certaines phobies. En somme, ils sont le coeur du réacteur DECEMO®.
  • Le langage

Enfin, la méthode DECEMO connaît de bons résultats du fait de la spécificité du langage utilisé. Pour illustrer cela, on peut le comparer à la précision de l’horloger : clair, minimaliste, direct, c’est un langage adapté spécifiquement au travail sur les émotions, qui facilite une relation vraie, directe, avec la personne accompagnée. De plus, la spécificité du langage évite les fuites inconscientes (fréquentes en émotionnel), en allant rapidement à l’essentiel.

EVOLUER DANS LA METHODE

PRATICIEN DECEMO®

CYCLE DE BASE

Connaître les fondamentaux techniques

En premier lieu, le Technicien DECEMO connaît les fondamentaux techniques de la méthode, après avoir suivi l’ensemble des journées techniques du cursus de base, dans l’attente active de sa certification de Praticien DECEMO® (sur un délai maximum de 1 an).

Avoir une Pratique installée

Dans un second temps, le Technicien devient « Praticien DECEMO », une fois qu’il a acquis les fondamentaux techniques de la méthode, et installé une pratique de cabinet.

Dépasser la technique en s’installant dans sa posture

Enfin, le Praticien peut devenir « Facilitateur DECEMO », quand il a intégré la méthode DECEMO à sa propre pratique d’accompagnant, acquis une fluidité dans l’utilisation de la méthode, et a su dépasser la technique, pour assoir une posture de facilitateur émotionnel.

Connaître toutes les subtilités de la méthode

Une fois ces titres obtenus, le Facilitateur DECEMO peut devenir « Superviseur DECEMO », quand il connaît les subtilités des protocoles et de la méthode. Pour cela, il s’engage à suivre les évolutions de la méthode, et sait amener un praticien vers l’excellence de sa pratique, autant technique que dans sa posture d’accompagnant.

DECEMO-ANCRAGE®

MODULE COMPLEMENTAIRE

OSTEO-DECEMO®

MODULE COMPLEMENTAIRE

ACCOMPAGNER LES SYSTEMES PROTECTIFS

MODULE COMPLEMENTAIRE

SUPERVISION DE LA PRATIQUE

ACCOMPAGNER LES COMPETENCES